Un des plus important club de Voile Radiocommandée de France.

Avec une vingtaine de membres sur cette activité, le SNOS Voile est l’un des plus importants clubs de Voile Radiocommandée de France. Comment l’expliquer ?

L’activité Voile radio commandée est implantée au club depuis des années. Ce sont quelques passionnés de voile qui ont créé cette activité. A croire que d’aller sur l’eau ne leur suffisait pas. Depuis quelques années, l’activité est ouverte à toutes les classes de bateaux. C’est cette ouverture et le fait d’en parler qui a fait grossir les rangs des adhérents.

Comment est organisée cette activité ?

L’activité VRC est ouverte les jeudis et dimanches après-midi. Les membres prennent une demi-heure pour préparer leur bateau, puis les font naviguer sur le Bois Joalland. Ils font des tests de bateaux, voiles et réglages. Les échanges sur tous les sujets sont nombreux. Chacun amène son expérience sur les nombreux sujets existants. Certaines séances sont consacrées à des entrainements à la régate, à la demande d’un adhérent et selon la disponibilité des autres. Le club organise 7 régates dans l’année avec la participation de coureurs venant de tout l’Ouest de la France et pour 4 types de bateaux différents. L’activité est affiliée à la FFV (Fédération Française de Voile).

Quelle différence fait-on entre Voile Radiocommandée et modélisme ?

Le modélisme tend à reproduire au plus juste les bateaux de taille réelle sans trop se préoccuper de performance. La VRC s’inscrit dans des règles de classe que l’on appel jauge (IOM, RG65, DF65, M). L’objectif est d’obtenir la meilleure performance dans le respect des règles. Tout ceci doit se vérifier lors des courses.

Entre navigation et partage, chaque adhérent trouve ce qu’il est venu chercher.

Cette recherche de performance n’entraine-t-elle pas une course à l’armement comme pour d’autres sports ?

Les jauges restreignent l’utilisation de solutions trop couteuses et les différentes classes permettent à chacun d’évoluer dans un budget qui lui convient. De 500€ en Dragon Force 65 à quelques milliers d’euros en classe M pour les experts. Un petit marché de l’occasion facilite l’accessibilité.

Faut il connaitre la voile pour se mettre à la VRC ?

Evidemment, c’est un avantage pour s’y mettre rapidement mais un certain nombre d’adhérents viennent directement débuter la VRC chez nous. Vous ne risquez pas beaucoup à être débutant lorsque vous pilotez votre bateau depuis le bord du plan d’eau. Après c’est votre perception de l’environnement et des règles physiques qui vont vous permettre de progresser plus ou moins vite.

Quelle est la place des jeunes dans l’activité ?

Cela fait maintenant 3 ans que certains bénévoles organisent et encadrent une activité dédiée aux jeunes en collaboration avec la ville. Huit enfants viennent tous les jeudis après-midi utiliser des petits bateaux de 65 cm. Totalement débutants, ils acquièrent rapidement la maitrise du pilotage inversé et l’optimisation des trajectoires pour arriver les premiers aux bouées. Le dernier jour est consacré à une petite régate.

Comment rejoint-on le club de VRC ?

Venez nous voir les jeudis ou dimanches après-midi directement au Bois Joalland avec ou sans bateau. Nous vous ferons tester la navigation. Après vous verrez si ça vous plait. Je n’en doute pas un instant.

Pour plus de renseignements www.snos-voile.fr