J’ai essayé un Laser Radial au SNOS Voile

Au Bois Joalland on peut faire beaucoup de choses. On peut pagayer, mais je n’ai pas vu de rapides. On peut ramer, mais je n’aime pas tourner le dos à mon objectif. On peut pêcher aussi, mais je n’ai pas de patience. Alors je me suis rendu au SNOS Voile pour essayer un Laser Radial et faire la régate de Noël du samedi 2 décembre. C’est Thierry DELORME, jeune retraité du 1er avril et responsable de la flotte des Lasers qui m’accueille. C’est un pilier du club de Saint Nazaire.

Me voilà devant l’entrée du club qui ne paye pas de mine. Au premier abord, la façade est un peu triste, pas très engageante. Heureusement Thierry sort du bâtiment avec un grand sourire. Il y a beaucoup de monde qui s’affaire pour cette régate où vingt-huit bateaux vont s’affronter. Malgré le froid de la saison, cette compétition est un véritable rituel du club.

Thierry m’amène vers mon bateau rangé parmi les 13 autres coques de Laser. Chaque bateau à son gréement dédié et numéroté, en standard, radial ou 4.7 (respectivement 7,06 ou 5,7 ou 4,7 m2). Aujourd’hui je vais courir en Laser Radial comme les 4 autres concurrents en Laser. Le gréement intermédiaire est plus adapté à cette première prise de contact, même si le vent est plutôt faible aujourd’hui. Maurice DAUCE qui est l’autre pilier de la flotte de Laser du club, m’aide à gréer le bateau. C’est difficile de faire plus simple. Tant mieux.

Il est temps de partir. Le briefing est donné rapidement. L’ambiance est détendue, de nombreux enfants vont courir aussi en Open Bic, Optimiste et Europe. Tout le monde quitte la plage rapidement pour se rendre sur la ligne de départ au fond du plan d’eau …

Le Bois Joalland est un plan d’eau idéal pour se perfectionner.

Pour cette régate de Noël 2017, le Comité de course aura envoyé 5 courses dans un vent léger. Il y a eu un seul rappel général. Entre deux manches j’ai quand même réussi à dessaler. Comment, je ne sais toujours pas. Je termine 3ème des 5 lasers inscrits. Je pense avoir tout juste découvert le Laser qui reste technique à bien faire marcher. Thierry à toujours été très loin devant moi. Il termine 7ème au général de cette inter-séries et premier des Laser. J’en profite ici pour le remercier à nouveau, pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Je vous encourage chacun à venir naviguer sur sa flotte de Laser qui n’attend que vous pour peu que vous ayez déjà un peu navigué. Le club vous accueille tous les samedis à partir de 14 heures.

Les résultats de la régate de Noël 2017 sont ici.